Si Jacques semble vivre « comme tout le monde », il nous confie que depuis de nombreuses années, il constate qu’il entend nettement moins bien de l’oreille gauche.
Cette perte est liée selon lui à une erreur de jeunesse … Lors de son service militaire en Allemagne, pendant une séance d’entrainement aux tirs, Jacques pense protéger ses oreilles en y mettant des douilles vides à la place d’y mettre du coton. Malheureusement, l’effet inverse se produit … le son a été amplifié et a fragilisé son tympan.

Très actif, souvent convié à des réunions pour les différentes associations dont il fait partie, dans les repas de famille, pendant ses loisirs (principalement la chorale) Jacques rencontre de réelles difficultés, car trop de nuisances sonores l’empêchent de suivre normalement les conversations.

Contraint de trouver des solutions pour palier à un manque d’audition, il nous confie ses ruses et astuces pour aller au-delà de ses difficultés. Au travers de ce premier épisode, vous allez découvrir, que le chemin vers l’acceptation d’une perte auditive est long, mais qu’il est tout aussi long lorsqu’il s’agit d’envisager de porter des aides auditives. Il a fallu à Jacques de nombreuses années, et beaucoup de patience de la part de ses proches (qui lui reprochent de parler trop fort ou de faire trop souvent répéter) pour enfin franchir le cap.

Il nous explique que les prouesses et innovations technologiques d’aujourd’hui, l’ont convaincu et l’ont aidé à lever le frein de l’esthétique et du regard des gens. A présent Jacques souhaite profiter pleinement du quotidien, et espère trouver l’appareillage qui conviendra à son mode de vie.